Qu’est-ce que vous pourriez bien construire en bois dans votre jardin : un cabanon, un abri de jardin, une pergola, une cabane, un poulailler ou une niche pour chien ? Toutes ces constructions peuvent se faire avec du bois, mais encore faut-il savoir quelle essence de bois convient correctement à votre projet.

Les différentes catégories d’emploi du bois

Pour faciliter leur reconnaissance et leur utilisation, les bois sont divisés en 5 classes suivant leur résistance à l’humidité et aux intempéries. La classe du bois est un critère important à prendre en compte et à renseigner à votre vendeur quand vous en ferez la commande.

Classe 1 : c’est le groupe des bois secs destinés aux constructions intérieures, abritées de l’humidité et du soleil. Les bois de cette classe conviennent parfaitement aux menuiseries intérieures qui ne doivent en aucun cas être en contact avec l’humidité

Classe 2 : cette classe regroupe les bois qui sont destinés pour la fabrication de charpente. Comme pour ceux de la classe 1, les bois de cette catégorie doivent être à l’abri, par contre ils peuvent supporter une humidité ambiante plus importante.

Classe 3 : à partir de cette classe viennent les bois qui peuvent être utilisés pour les constructions en extérieur. Un bois de la classe 3 peut être utilisé pour les menuiseries extérieures, par contre il ne doit pas être en contact direct et permanent avec le sol.

Classe 4 : les bois de cette classe supportent le contact permanent avec l’eau douce, ils sont souvent utilisés pour fabriquer les poteaux et les piquets destinés à être enterrés. Ce sont des bois pratiquement imputrescibles.

Classe 5 : cette dernière classe regroupe les bois qui peuvent être en contact permanent avec l’eau de mer.

Les résineux pour l’extérieur

L’épicéa et le bois Douglas sont les essences résineuses les plus utilisées pour les abris de jardin, cabanon ou encore pergola. Ces bois s’avèrent particulièrement résistants vis-à-vis de l’humidité, par contre leur durabilité est assez moyenne. Dans le même registre, vous pouvez trouver également le mélèze qui s’avère être un bois au cœur dur. Il faut noter que ces bois nécessitent un traitement et un entretien régulier pour prolonger leur durée de vie.

Les feuillus : bois durs passe partout

Les feuillus comme le chêne et le châtaignier sont parfaits pour les charpentes et les bardages de votre construction de jardin. A ces essences, vous pouvez ajouter le robinier qui est moins durable, mais pouvant être utilisé à l’extérieur comme pour le platelage et toutes les menuiseries extérieures. Ces bois sont parfaits pour une construction de jardin durable car ils sont résistants à l’humidité et aux intempéries.

Le bois exotique pour une construction durable

Comme les constructions de jardin sont exposées en permanence aux intempéries et aux changements climatiques, les bois exotiques peuvent être la solution idéale pour les parties les plus exposées comme le platelage de terrasses. Les bois exotiques les plus utilisés sont l’ipé, le padouk ou encore le teck. Ces bois sont réputés imputrescibles et durables dont certains peuvent durer une centaine d’années.