À l’heure actuelle, beaucoup ne savent pas encore faire la différence entre la charpenterie, la menuiserie et l’ébénisterie. Il existe effectivement une grande différence entre ces domaines. Et les professionnels qui exercent le métier ont chacun leurs spécialités. Alors, il est important de savoir différencier ces corps de métier afin d’engager l’expert idéal pour vos travaux. Pour ceux qui s’intéressent un peu plus aux détails concernant le métier de menuisier et d’ébéniste, nous allons fournir plus d’informations. Il s’agit ici de savoir les différents outils qu’utilise chacun de ces professionnels.

Qu’est-ce que le métier de menuisier ?

À l’origine, la charpenterie et la menuiserie entraient dans la même catégorie de métier. La charpenterie est en réalité le père de tous ces métiers. Par la suite, la menuiserie est apparue. Cette dernière consiste à fabriquer et à poser les portes, fenêtres et escaliers, mais aussi de l’agencement. Il s’agit ici d’une création qui peut parfois s’étendre dans d’autres pièces de la maison. En l’occurrence, il est fréquent qu’un menuisier propose d’effectuer la pose de la cuisine, de la salle de bain, du dressing et des placards.

Le menuisier et l'ébéniste partagent-ils les mêmes outils de travail ?

Si autrefois le matériau utilisé a toujours été le bois, aujourd’hui un grand éventail de matériaux inonde le marché. Après l’aluminium et le fer, le PVC et les matériaux en composite sont aussi très prisés par les clients. De ce fait, les menuisiers s’efforcent de répondre aux besoins de la clientèle en recourant aux matériaux les plus plébiscités. Pour cela, le métier de menuisier est divisé en plusieurs sous catégories. Chacun représente un spécialiste qui doit intervenir dans nombre de situations différentes.

Exactement, que fait un ébéniste ?

Le métier d’ébéniste n’est toujours pas clair pour bon nombre de mondes. Alors, il est important de noter que l’ébéniste est un artisan d’art des métiers du bois. À l’origine, le bois utilisé a été un type de bois précieux et exotique dont le nom est « ébène ». Ce bois est du genre dense et noir. Puis il est utilisé dans ce domaine depuis l’antiquité.

L’ébéniste est un spécialiste qui s’occupe de la création des meubles et de leur réparation. Ce métier requiert un certain niveau de précision et de précautions. L’ébéniste doit travailler avec extrêmement de talents. C’est la raison pour laquelle la personne qui souhaite devenir ébéniste doit suivre des formations pour sa spécialisation. Les techniques que demande le travail d’un ébéniste ne sont effectivement pas faciles à appliquer. Et c’est justement là que se situe la différence fondamentale de l’ébénisterie avec la menuiserie. Puis, les étapes à suivre pour un travail bien accompli sont également très strictes. Ce qui implique que l’ébéniste doit avoir les capacités physiques et mentales de maîtriser ces conditions.

Les outils compatibles à chaque métier

Même si le matériau exploité par ces deux types de professionnel est plus ou moins le même, une différence subsiste tout de même au niveau de l’outillage. Cela s’explique par le fait que la technicité de chaque travail demande l’utilisation d’un matériel spécifique. Aussi, il est à noter que l’ébéniste travaille exclusivement sur le bois massif. Cela l’oblige donc à utiliser les matériaux par placage. Et c’est ce qui implique que l’outil nécessaire est différent aussi.

L’outil de base utilisé par un ébéniste est le trusquin. Ce matériel lui permet de tracer avec précision en appuyant sur une surface. Et il peut y avoir plusieurs types de trusquin qui change selon son degré de complexité. Par la suite, il a aussi besoin d’un ciseau à bois possédant une extrémité taillée en biseau. Puis, un maillet est également indispensable. Ce genre de marteau est différent des autres parce qu’il a une tête bien symétrique qui est généralement en caoutchouc, en plastique ou en bois. Maintenant, les autres outils sont semblables à ceux qui sont nécessaires pour un autre travail sur le bois. Il s’agit de crayons, de mettre ruban, d’équerre et de matériel pour la peinture et la finition.

Pour le menuisier, il a surtout besoin de scies manuelles pour la découpe. Dans le cas où la scie manuelle n’est pas disponible, une scie électroportative peut faire l’affaire. En outre, des outils de façonnage sont aussi requis. Il s’agit de gouges, de ciseaux et de bédanes. Ce sont surtout les incontournables.